Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanItalianJapanesePortugueseRussianSpanish

Arménie

16 décembre 2010  /   18 views
By anne@25saul
Posted: Updated:
0 Comments

LE CIMETIÈRE MILITAIRE YERABLUR

&

LE PANTHÉON KOMITAS

À Yerablur, cimetière militaire, reposent les soldats morts lors de la guerre au Haut-Karabagh en Azerbaïdjan (1988-1994)
Quelques héros arméniens y sont également inhumés : Vazgen Sargsyan, Premier ministre d’Arménie (1992-1999), Monte Melkonian volontaire arménien venu des USA, général qui conduisit les principales offensives de cette guerre, Andranik Ozanian qui lutta contre l’Empire ottoman. Il a arrêté les troupes turques à Sardarabad en 1918

Au Panthéon Komitas reposent musiciens, écrivains, poètes, historiens…soit 47 tombes.
Parmi ces « hommes illustres » le compositeur, ethnomusicologue, chanteur, pédagogue et conférencier Komitas Vardapet, ou Père Komitas (1869 –1935). Connu à Berlin, Paris, Genève… où il donne concerts et conférences, il se charge de recueillir et d’harmoniser les chants populaires et religieux arméniens. Mais le 24 avril 1915 il est arrêté emprisonné, torturé par le gouvernement ottoman, et son œuvre est en grande partie détruite. Il échappe à la mort grâce aux pressions internationales, mais pas à la folie. Il meurt en 1935 à l’hôpital de Villejuif, sans avoir recouvré la raison. À Paris, le mémorial au génocide arménien -place du Canada 75008-, la statue en bronze du sculpteur David Erevantsi représente le révérend père Komitas
Retenons les noms les plus connus en Europe : le compositeur Katchaturian, influencé par la musique folklorique arménienne (La danse du sabre), le réalisateur Paradjanov (Les chevaux de feu).

La liste des personnages inhumés nous a été fournie par le gardien du cimetière.

Yerablur

Laisser un commentaire