Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanItalianJapanesePortugueseRussianSpanish

Pet Cemetery

25 juin 2012  /   10 views
By anne@25saul
Posted: Updated:
0 Comments

patteDe l’anthropomorphisme

« Pet cemetery » à Las Vegas
-le cimetière des animaux familiers-

Au cimetière des animaux de Las Vegas, cimetière privé, vous rencontrez chats, chiens oiseaux, rongeurs, lions, kangourous, tortue, et… un éléphant !
Crématisés, ils « reposent » sous un marker (1) près duquel leurs parents à deux pattes déposent fleurs, jouets, nourriture, et un drapeau américain quand ces animaux furent dignes de la patrie.
Là, ces animaux furent les enfant bien-aimés de leur papa et de leur maman dont la religion, gravée sur le marker, les envoie au paradis. Vous découvrez alors que voisinent animaux chrétiens, juifs ou adeptes de la croix ansée. Tous se réuniront et retrouveront leurs « parents » bien-aimés au Rainbow bridge, le paradis des animaux.
Comme dans les cimetières anglo-saxons, il n’est pas rare de voir un banc offert à leur mémoire : le premier que vous verrez fut offert par Siegfried et Roy, ces magiciens-illusionnistes, dits « les maîtres de l’impossible », qui intégraient des animaux dans leurs spectacles. De 1972 à 2009, année de leur ultime manifestation, ils reçurent régulièrement le prix du meilleur spectacle et autres honneurs. Connus et reconnus à Las Vegas puis dans le monde, ils présentaient dans leur show lions et panthères, puis 3 tigres blancs (don du Maharaja de Baroda). Mais ils reçurent de nombreuses blessures dont la dernière paralysa Roy.
À côté repose la mascotte des Happy Hoofers, célèbre troupe qui anime chaque année  la parade des Vétérans et se produit dans les nombreux casinos de L.V.
Un éléphant « dort » ici : Stooney pour lequel la conservatrice des lieux nous dit qu’il fallut faire un grand trou ! D’où vient cet animal ? De l’hôtel Circus Circus, hôtel fréquenté essentiellement par les familles et qui possédait donc un cirque…
Des êtres humains peuvent également être enterrés ici, seuls ou avec leur animal.

 Hôtel Circus Circus

circus

(1) un marker : plaque en pierre, bronze… qui sert à « marquer » l’emplacement d’une tombe (être humain ou animal).

Pour découvrir les animaux des cimetières du monde : « Bestiaire de l’au-delà » ouvrage d’ André Chabot

arcLe pont de l’arc-en-cielarc

Juste à côté du paradis il y a un endroit appelé pont de l’arc-en-ciel.
Quand meurt un animal qui a été très proche de quelqu’un d’ici, il va au pont de l’arc-en-ciel.
Il y a des pâturages et des collines pour nos petits amis, ainsi ils peuvent courir et jouer ensemble.
Il y a plein de nourriture, d’eau, de soleil et nos amis ont chaud et se sentent bien.
Tous les animaux qui ont été malades se retrouvent en bonne santé ; ceux qui ont été blessés ou mutilés sont à nouveau forts, exactement comme nous nous les rappelons dans nos rêves des jours anciens.
Les animaux sont heureux et contents, sauf sur un petit point : quelqu’un de très proche d’eux et qu’ils ont laissé leur manque.
Tous courent et jouent ensemble, mais un jour vient où l’un d’eux s’arrête subitement et regarde au loin.
Ses yeux brillants sont attentifs et son corps tremble.
Soudain il se met à courir hors du groupe, volant au-dessus de l’herbe verte, ses pattes le portant de plus en plus vite.
Vous avez été repéré et quand finalement votre ami vous rencontre vous vous retrouvez dans une union joyeuse, pour n’être plus séparés.
Les baisers heureux pleuvent sur votre visage ; vos mains caressent à nouveau la tête aimée, et vous plongez à nouveau vos regards dans les yeux confiants de votre petit animal, parti depuis si longtemps de votre vie, mais jamais de votre cœur.
Alors vous traversez ensemble le pont de l’arc-en-ciel…

Auteur inconnu.

Laisser un commentaire