Cimetière Mirogoj

7 mai 2012 0 Par anne@25saul
Cimetière Mirogoj

ZAGREB, CROATIE

[dropcap text_color= » » background_color= » »]C[/dropcap]e cimetière, considéré comme l’un des plus beaux cimetières-parcs d’Europe, fut créé en 1876 sur un terrain appartenant au linguiste Ljudevit Gaj. Il se situe sur l’avenue Herman Bollé, architecte autrichien, qui réalisa la cathédrale de Zagreb et l’entrée, les arcades, les coupoles et la grande chapelle du cimetière. Ce travail fut commencé en 1879 et achevé en 1929.

Le premier enterrement eut lieu en 1876. Actuellement plus de 300 000 personnes y reposent.
Deux caractéristiques :
– nombre de Croates célèbres inhumés dans des monuments somptueux, ornés pour la plupart de sculptures impressionnantes, œuvres de sculpteurs croates.
– tous les groupes religieux se mêlent : Catholiques, Protestants, Orthodoxes, Juifs, Musulmans
Toutes les personnalités artistiques, culturelles,  politiques du pays reposent ici, essentiellement sous les arcades ; ce cimetière narre donc l’histoire de Zagreb.
Au dos de la chapelle principale, la tombe de Franjo Tudman (ou Tjudman) 1922-1999, premier président de la république de Croatie indépendante Le parti politique de Tudman, l’Union démocratique,  remporta les élections postcommunistes le 7 mai 1990. Désigné Président de la République par le parlement, il décréta l’indépendance de la Croatie et resta au pouvoir jusqu’à sa mort. Il mourut avant d’être inculpé par le Tribunal pénal international de l’ex Yougoslavie, mais en 2011 ce Tribunal l’identifia comme le chef d’une entreprise criminelle de nettoyage ethnique de la Croatie contre les Serbes.
De nombreux monuments aux morts :
Monument aux héros nationaux de Yougoslavie
Monument de « La voix des victimes croates ou Mur de la désolation» (victimes croates de la guerre croate d’indépendance)
Monument aux victimes de Bleiburg
Monument aux soldats morts à la 1ème guerre mondiale…