Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanItalianJapanesePortugueseRussianSpanish

Ukraine

16 novembre 2010  /   30 views
By anne@25saul
Posted: Updated:
0 Comments

Aux confins de l’Europe de l’Est, à Lviv

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 45
  • 46
  • 47
  • 48
  • 49
  • 50
  • 51
  • 52
  • 53
  • 54
  • 55
  • 56

Nous vous convions à une promenade dans le cimetière Lytchakivsky, du nom du quartier Lytchakiv, colline boisée où s’étend le cimetière – lieu d’inhumation d’illustres personnages -, et à une rencontre avec Ivan Iakovytch Franco.

Lviv, la plus grande ville de l’ouest de l’Ukraine et le centre historique de la Galicie, est située à 469 km à l’ouest de Kiev.  L’ensemble architectural de la vieille ville de Lviv est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Au gré des changements de frontières, la ville a également porté les noms, allemand de Lemberg, polonais de Lwów, russe de Lvov).

Ivan Franco, né le15 août 1856 à Nahouievytchi et mort le 28 mai 1916 à Lviv, écrivain et poète ukrainien, fut également critique littéraire et social, journaliste, économiste, activiste politique et traducteur en ukrainien des œuvres de Shakespeare, Byron, Dante, Hugo, Goethe et Schiller. Démocrate révolutionnaire, il est le fondateur du mouvement socialiste en Ukraine. Avec Tarass Chevtchenko, il est l’une des influences majeures de la littérature et de la pensée politique ukrainienne au cours des XIXème  et XXème siècles. Son œuvre monumentale a fait de lui une référence incontournable de la littérature ukrainienne.

Ivan

Sur l’arc de triomphe du cimetière, figure l’inscription « Mortui sunt ut liberi vivamus » (ils sont morts pour que nous vivions libres)

Laisser un commentaire